Identification Inscription
Un petit clic journalier sur les publicités, cela ne vous coute rien, et ça permet de garder le site gratuit.Vous pouvez aussi faire un don: Par paypal, chéque, virement, etc... Par avance merci. Je fais don
spacer.gif (63 bytes)
Par
Janine ARNOULT
Le 16-10-2020
Par
Richard
Le 16-10-2020
Par
Janine ARNOULT
Le 14-10-2020
J.A.
FABIEN PIQUOT
11 septembre 1983 - 3 septembre 2008
Décédé(e) à l'âge de 24 ans


Tu n'as pas eu le temps d'avoir 25 ans
Tu es parti pour le "paradis blanc"
Je n'arrêterai jamais de t'aimer
Et un jour je te retrouverai
Tu me manques
Tu me manques
Tu me manques...
Ta maman

J'ai créé un blog pour parler de toi mais surtout pour te parler car je sais que tu es là, à chaque moment de ma vie : http://monfilsfabien.kazeo.com

Oh, mon bébé, le 3 septembre 2008 au petit matin, je t’embrassais pour te dire bonjour sur ton lit d’hôpital sans savoir que c’était la dernière fois que je te le disais ; vers 19h, tu fermais les yeux à tout jamais. Jusqu’à la fin de ma vie, je les verrai, ces yeux, qui passaient très vite de ton papa de cœur, qui te tenait la main droite, à moi, qui tenais la gauche. Et je te promettais qu’on serait toujours avec toi… et on est toujours avec toi dans nos cœurs et dans nos pensées. Tu as souffert le martyre ces 9 mois qu’a duré ton deuxième cancer, comme tu avais déjà souffert à 8 ans lors du premier. Tu as fait montre d’un courage exemplaire ; rares étaient les fois où une plainte t’échappait. Je n’oublierai jamais la façon que tu avais de m’appeler MA Maman en insistant bien sur le MA. Tant de souvenirs me sautent à la figure pendant que j’écris ce petit mot, les bons et les mauvais comme ce maudit jour de janvier où tu es arrivé à la maison pour me dire « c’est revenu ». Saloperie de maladie ! Je vis ou plutôt je survis en attendant le moment où j’irai te retrouver. Mais bon sang, qu’est-ce que tu nous manques !!! Pardonne moi si par moment je craque alors que tu m’as montré la route du courage. Merci de m'avoir choisie comme Maman de ton vivant ; je l'ai été et je le resterai pour l'éternité. Je t’aime, mon cœur.



Par
Janine ARNOULT
Le 17-10-2020
 
Mentions legales | CGU | Page Facebook  
www.cimetiere-virtuel.fr ©2003-2020