Identifiez-vous| Inscription rapide


Un petit clic journalier sur les publicités, cela ne vous coute rien, et ça permet de garder le site gratuit.Vous pouvez aussi faire un don: Par paypal, chéque, virement, etc...
Par avance merci. Je fais don


Hors ligne

spacer.gif (63 bytes)
Hervé GOURDEL
12 septembre 1959 - 24 septembre 2014
Décédé(e) à l'âge de 55 ans 0 mois 12 Jours
France



Hervé Pierre Gourdel, né à Nice1 le 12 septembre 1959, est un guide de haute montagne. Il est mort en Algérie le 24 septembre 2014 à l'âge de 55 ans, décapité par les « Soldats du califat », un groupe djihadiste algérien.
_________________________________________________________

En 1987, il fonde un bureau des guides à Saint-Martin-Vésubie.
En 1987, il a fondé Escapade, le Bureau des guides du Mercantour situé à Saint-Martin-Vésubie.

Guide de haute montagne depuis 1987, Hervé Gourdel exerce principalement sa profession dans le parc national du Mercantour. Parallèlement à son activité professionnelle, ce passionné de photographie depuis son enfance, effectue de nombreux voyages dans l'Atlas marocain, et dans des pays comme le Vietnam, le Népal ou encore la Jordanie. Au sujet de la montagne, il déclare vivre une « passion dévorante » découverte très tôt grâce à son père. Il a été formateur des premiers guides de montagne marocains de 1987 à 19937.

De 1992 à 1994, il est représentant du Syndicat national des guides de montagne et membre à ce titre du jury d'examen de d'AMM. En 1995, il créé, avec Michel Bricola, Mercantour Formation qui organise des stages préparatoires à l'examen du Brevet d'État d'Accompagnateur en moyenne montagne en France. Entre 1995 et 1997, il a été président de la Compagnie des guides du Mercantour. Il enseigna dans l'Unité de formation no 3 « Moyenne montagne enneigée » d'AMM de 1999 à 2001 et en 2003
_________________________________________________________

Le 22 septembre 2014, les « Soldats du califat » revendiquent l'enlèvement d'Hervé Gourdel dans le massif du Djurdjura près du village d'Aït Ouabane, dans la commune d'Akbil11. Ils menacent de l'exécuter dans les 24 heures si la France ne cesse pas ses opérations aériennes contre l'État islamique en Irak. Le gouvernement français refuse l'ultimatum et les recherches de l'armée algérienne ne donnent rien. Le 24 septembre 2014, les djihadistes de Jund al-Khalifa annoncent que l'otage a été décapité en diffusant la vidéo de son exécution. Sa captivité ne dura pas plus de trois jours, avant une exécution dans la lignée de celles des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff et de l'humanitaire britannique David Haines.

Il est le sixième Français assassiné par des djihadistes après Michel Germaneau, Denis Allex, Philippe Verdon, Ghislaine Dupont et Claude Verlon.

Après l'appel de Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), aux « musulmans et leurs amis » à un rassemblement en son hommage devant la Mosquée de Paris17, plusieurs dizaines de personnes, de religion musulmane ou d'autres croyances, dont des personnalités publiques, sont venues.



 
Mentions legales | Nos partenaires | CGU | Page Facebook  
www.cimetiere-virtuel.fr ©2003-2019