Identifiez-vous| Inscription rapide


Un petit clic journalier sur les publicités, cela ne vous coute rien, et ça permet de garder le site gratuit.Vous pouvez aussi faire un don: Par paypal, chéque, virement, etc...
Par avance merci. Je fais un don.


Hors ligne

spacer.gif (63 bytes)
déposée par
colette66
Le 22-06-2018

déposée par
colette66
Le 20-06-2018

déposée par
colette66
Le 18-06-2018

SOEUR ANNE MARIE ANTIGO
19 janvier 1602 - 28 septembre 1676
Décédé(e) à l'âge de 74 ans 8 mois 9 Jours
France



HISTORIQUE

Née à Perpignan le 19 janvier 1602, Anne Marie Antigo entra au Couvent-Royal de Sainte-Claire de la Passion de cette ville le 24 mars 1621. Femme de caractère et de délicate charité, son itinéraire fut un couverture grandissante aux dons de Dieu et une fidélité attentive aux multiples responsabilités d'une vie monastique consacrée à la louage, à l'intercession au travail manuel soutenu par l'oraison continuelle.
A l'époque troublée de l'annexion du Roussillon à la France elle fut exilée en espagne avec dix-neuf de ses soeurs (1652-1660); partout , dans les monastères où elle passa, elle laissa le vivant témoignage d'une courageuse sérénité. De retour à Perpignan elle dut travailler avec fermeté et discernement à la reunification de la communauté troublée par de délicat problèmes de juridiction.... Avec douceur et persévérance ,, elle fit valoir son souci de préserver son identité catalane en même temps que son attachement à l'Eglise diocésaine. Proche de la rencontre du Seigneur de gloire qu'elle avait si fermement attendu , elle vit la Vierge Marie et Sainte Ane ses bien aimées guides sur le chemin de la foi l'y inviter. Après un long et douloureux combat, elle mourut dans sa soixante quinzième année, le 28 septembre 1676, laissant à ses soeurs le lumineux exemple d'une vie totalement offerte au Seigneur de la paix.
On donna à son corps une sépulture exceptionnelle dans le Monastère. Malgré les transferts successifs , il est toujours demeuré intact et les fidèles viennent nombreux visiter son tombeau dans la chapelle des clarisses 107 , avenue Maréchal-Joffre pour le contempler de leurs yeux celle que tous appellent >. Ils disent faire l'expérience de son intercession efficace , de sa douce charité pour les malheureux. Souffrances physiques et morales, affaires difficiles, examens à subir... tout lui est recommandé avec confiance ; mais sa prédilection va aux enfants qui sont confiés à sa vigilante protection.

j'ai posé ma main sur la tienne a travers la vitre de ton cercueil et j'ai senti un frisson parcourir mon corps.

déposée par
colette66
Le 18-06-2018

 
Mentions legales | Nos partenaires | CGU | Page Facebook  
www.cimetiere-virtuel.fr ©2003-2018